Comment enrichir des données en quelques clics ?

En termes simples, Antidot Information Factory est une usine pour assembler et faire tourner des chaînes de traitement de l’information. Un des points forts d’AIF réside dans le fait que ces chaînes sont modulables à souhait, ce qui garantit qu’elles pourront toujours être adaptées à la structure des contenus à traiter. Elles permettent de se concentrer sur ce que l’on veut obtenir des données initiales, d’un point de vue fonctionnel, en faisant abstraction de la complexité technique sous-jacente et sans avoir besoin de programmer quoi que ce soit.

Il nous a donc paru important que le moyen d’assembler et de maintenir de ces chaînes de traitement ne soit pas un obstacle à la créativité. C’est pourquoi nous proposons, avec la version 7.6 d’Antidot Information Factory, un éditeur de chaînes de traitement. Intégré au Back-Office Antidot, cet outil visuel en mode web permet de créer une chaine de traitement en quelques clics, en définissant simplement ce que l’on souhaite faire des données dont on dispose.

Réutiliser des données ouvertes

Prenons un exemple dans le domaine de l’Open Data, et imaginons que je veuille créer un service de découverte des musées français. Pour cela, je veux

  • télécharger la liste des musées de France sur le portail officiel data.gouv.fr, où cette ressource est disponible au format Excel
  • m’abstraire du format Excel pour pouvoir enrichir les données
  • créer un objet de contenu spécifique pour chaque musée
  • géocoder chacun de ces objets pour pouvoir les placer sur une carte
  • indexer ces données enrichies dans un moteur de recherche sémantique comme AFS
  • déployer l’application de recherche ainsi créée sur le cloud Antidot

Assembler simplement des modules de traitement

Cette suite d’actions est très facile à réaliser avec AIF, car ses 6 étapes se configurent aisément dans le Back Office Antidot, en piochant dans le catalogue des modules AIF prêts à l’emploi.



Cliquez sur rouedentee pour voir cette démonstration en haute définition.

En effet, AIF intègre plus de 60 modules catégorisés par usage :

  • connexion aux sources
  • transformation de format
  • enrichissement
  • appel à des web services externes
  • etc.

Résultat : notre application web “Musées de France”

C’est sur ce principe que notre application « Monuments Historiques » avait été réalisée l’an dernier, et c’est avec Antidot Information Factory que des clients comme Isidore, le MuCEM… travaillent désormais leurs données.

Et, grâce à AIF et à notre moteur de recherche AFS, vous profitez maintenant de notre application de découverte des musées de France, que vous pouvez même utiliser en vacances sur votre smartphone ou tablette !

Home Musées

 

Ceci n’est qu’une première étape, qui avait pour objectif de vous montrer à quel point Antidot Information Factory est simple à mettre en œuvre.

À suivre !

Dans nos prochains billets, nous vous montrerons comment AIF permet d’aller beaucoup plus loin, avec des chaînes de traitement plus puissantes… et toujours aussi faciles à assembler !

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

7 Responses to “Comment enrichir des données en quelques clics ?”

  1. [...] En termes simples, Antidot Information Factory est une usine pour assembler et faire tourner des chaînes de traitement de l’information. Un des points forts d’AIF réside dans le fait que ces chaînes sont modulables à souhait, ce qui garantit qu’elles pourront toujours être adaptées à la structure des contenus à traiter. Elles permettent de se concentrer sur ce que l’on veut obtenir des données initiales, d’un point de vue fonctionnel, en faisant abstraction de la complexité technique sous-jacente et sans avoir besoin de programmer quoi que ce soit.  [...]

  2. [...] Comment enrichir des données en quelques clics ? [...]

  3. [...] Comment enrichir des données en quelques clics ? [...]

  4. [...] En termes simples, Antidot Information Factory est une usine pour assembler et faire tourner des chaînes de traitement de l'information. Un des points forts d’AIF réside dans le fait que ces chaîne…  [...]

  5. [...] « Comment enrichir des données en quelques clics ? [...]

  6. […] de notre feuilleton « Enrichir des données avec Antidot Information Factory » : après avoir transformé un fichier Excel en une application de recherche, puis intégré des photos librement disponibles sur le web, nous allons maintenant ajouter une […]

  7. […] est une nouvelle version de l’application “Musées de France”, une réalisation didactique qui nous a permis de présenter sur ce blog les possibilités de nos logiciels Antidot Information […]

Leave a Reply

*